Délégationde Vendée

Crise sanitaire

Un accompagnement scolaire adapté

À Montaigu, via internet, l’accompagnement scolaire se poursuit. Une dizaine de jours après le confinement, sept bénévoles se sont déclarés prêts à aider les enfants, si besoin par téléphone, WhatsApp, etc. Ils se sont mis en relation avec la directrice de l’établissement.

Un accompagnement scolaire adapté

publié en avril 2020

Maguy, est une des bénévoles qui participe à cet accompagnement. Elle en parle. « Habituellement, nous sommes quinze adultes à participer par roulement à cet accompagnement scolaire. Pendant l’année scolaire, les mardis après la classe, nous accueillons quatorze enfants d’origine étrangère : rom, syriens, kosovars, russes, congolais... dont les parents ne maîtrisent pas la langue française. Avant de se mettre aux leçons, les rencontres commencent par un goûter. Nous profitons de ce moment de détente pour proposer des jeux qui enrichissent leur vocabulaire.  »

Aujourd’hui, malgré le confinement, s’est poursuivie cette mission.

« Nous avons commencé par contacter l’école pour savoir s’il y avait besoin d’une aide particulière auprès de certaines familles. La directrice nous a répondu qu’elle avait réussi à établir le contact avec toutes les familles. Certaines n’ont pas de connexion internet, pas d’adresse mail, pas d’imprimante, juste un téléphone basique. En conséquence, les feuilles de leçons sont photocopiées et toutes les familles viennent les chercher à l’école à une date précise. Le rythme est pris. Cinq familles sur neuf, soit neuf enfants sur quatorze, ont répondu à notre appel téléphonique et deux ou trois d’entre elles ont accepté des rencontres sur WhatsApp. Suivant les familles, le travail scolaire est plus ou moins assidu. Les parents et les grands frères et sœurs essaient d’aider. La conversation porte aussi sur des préoccupations quotidiennes : recherche d’un caddie pour faire les courses moins souvent, d’émissions de télévision française pour les enfants, d’une organisation de vie quotidienne. Les parents sont très touchés par notre appel et les échanges sont très chaleureux. »

Merci à Maguy pour son témoignage !

Imprimer cette page

Faites un don en ligne